Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Armel Le Cleac’h nouveau leader à Les Sables-d'Olonne - Vendee-Globe Challenge / Foxoo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER
Vos évènements annoncés sur Foxoo, relayés sur Twitter ! Mode d'emploi   Suivre / Twitter
Vie locale     Actualité nationale     Annoncer un évènement
Sélectionnez votre département
Source : #25107 > Afficher son tableau Foxoo

Partagez  Facebook Google LinkedIn StumbleUpon StumbleUpon Email
Publié le 16/11/12 | Vues : 241


Armel Le Cleac’h nouveau leader à Les Sables-d'Olonne / Vendee-Globe Challenge

Les Sables-d'Olonne (Vendée).

Alors que Samantha Davies annonçait hier soir à la Direction de Course son démâtage, Armel Le Cleac’h, skipper de Banque Populaire détrônait François Gabart de sa place de leader. Les 11 premiers du classement naviguent désormais dans des conditions beaucoup plus confortables mais à l’arrière de la flotte, quelques skippers doivent encore patienter avant de pouvoir souffler un peu.

Le sujet a été évoqué hier lors du dernier point. Armel Le Cleac’h était en passe de doubler François Gabart à la faveur d’un meilleur décalage dans l’ouest. A 23h hier soir, Le Cleac’h prenait bel et bien les commandes de la flotte. Au premier classement de cette nouvelle journée, Banque Populaire est non seulement premier, mais il est le plus rapide du trio de tête avec une vitesse de 11,2 noeuds entre deux classements et dispose ce matin de 7,5 milles d’avance. Intercalé entre Banque Populaire et Macif, Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat est lui aussi en train de fondre sur Gabart et devrait le passer dans les prochaines heures.

Cette petite phase de transition météorologique a donc eu raison de la très belle navigation de Macif depuis le début de ce Vendée Globe. Un nouveau leader ouvre désormais la route vers le Cap Vert dans des conditions beaucoup plus maniables qu’il y a 24h. Une dizaine de noeuds de vent pousse les marins vers le sud, mais à 25° et 31’ de latitude nord, la chaleur est le nouvel invité à bord des 60 pieds.

Derrière le trio de tête, c’est désormais au groupe de poursuivants de faire face à la zone de transition. Le décalage très ouest de Vincent Riou ne lui est encore pas favorable et perd une place au classement. PRB est désormais 6e à 96,9 milles de Banque Populaire. Encore un peu plus loin les conditions et la mer sont toujours aussi difficiles. A la hauteur de Madère, Tanguy De Lamotte doit patienter un peu moins longtemps que ses adversaires nordistes pour sortir du front. Votre Nom Autour du Monde et Energa sont dans une belle veine de vent de 25 noeuds qui devrait les pousser encore 24h plein sud.


Match France/Angleterre
Dans la flotte, deux duos animent la course. Au coude à coude depuis presque 3 jours, Alex Thomson (Hugo Boss) et Jérémie Beyou (Maitre CoQ) naviguent de concert. Cependant, les petits airs de la fin de journée d’hier et de cette nuit ont mieux été négociés par Thomson, 4e au classement et qui dispose ce matin d’un avantage de 28,5 milles sur Beyou.. Angleterre 1 – France 0.

De son côté, Jean Le Cam sur SynerCiel doit faire face à Mike Golding depuis le sud du Portugal. Les deux marins ne se lâchent plus mais depuis le passage des Canaries, Gamesa semble plus à l’aise dans le petit temps et accentue légèrement son avance sur SynerCiel avec 16,6 milles d’avance. Résultat des deux matchs : Angleterre 2 – France 0.

Penser au bateau
La sortie du front et la nette amélioration des conditions météorologiques vont permettre aux skippers de souffler mais surtout de faire un contrôle minutieux du bateau. Depuis le départ des Sables samedi dernier, la flotte n’a pas été épargnée et le matériel a très certainement souffert. Il y aura du bricolage à faire, mais aussi aérer l’intérieur, faire sécher les vêtements et commencer à penser à soi. Une bonne douche et un meilleur sommeil pour préserver l’organisme devraient être au programme pour ces hommes qui doivent encore faire face plus de 75 jours de mer.



Les Sables-d'Olonne (85)

En savoir plus